Pourquoi ne proposez-vous pas de comprimés ou de gélules ?

Questions – Réponses

Pourquoi ne proposez-vous pas de comprimés ou de gélules ?

Que ce soit chez moi ou ailleurs, privilégiez toujours la spiruline française en paillettes. Il faut savoir que plus de 80% de la spiruline vendue en France est importée de pays comme la Chine ou l’Inde, offrant de confortables marges aux pharmacies et magasins Bio. Le problème, outre la provenance de cette spiruline industrielle, c’est le mode de séchage qui est alors automatisé, à plus de 200°C. Evidemment cette température va fortement altérer les vitamines et protéines que vous êtes en droit d’attendre. C’est ce genre de spiruline que vous retrouverez en poudre, en gélules ou comprimés, et cela se vend à tour de bras ! Donc, une fois de plus, pour ne pas vous faire avoir, exigez des paillettes. Une bonne spiruline étant très douce au goût et à l’odeur, vous serez gagnants sur tous les tableaux en consommant local, de qualité, pour le même prix qu’une vilaine spiruline chinoise en comprimés.

On peut visiter ?

En un mot, non… La question revient plusieurs dizaines de fois par semaine. Pensez qu’en saison de récoltes, d’Avril à Octobre chez moi, les journées de travail durent plus de 14h avec 50°C sous la serre. Comment concilier ce travail rigoureux et éprouvant avec un accueil pédagogique et bienveillant ? La ferme est un lieu de travail et j’entends poursuivre le meilleur travail possible dans les meilleures conditions possibles, car la qualité en dépend ! Pour les visites locales, je vous recommande vivement l’Office du Tourisme de Pernes qui fait un travail admirable.

Pourquoi deux spirulines de deux fermes différentes n’ont-elles rien à voir ?

« La spiruline, je connais bien, c’est pas bon… » Voilà le genre de réflexions que je subis de la part de passants « éclairés » sur le marché. Disons que la spiruline, c’est comme le pain. Deux boulangeries ne produiront jamais le même pain.

Dans notre cas, tout est question de rigueur, d’investissement (personnel et financier) et de rapidité d’exécution. En récolte, chaque minute compte pour filtrer, presser, transformer en spaghettis, sécher à froid et conditionner. La spiruline sortie du bassin le matin doit impérativement être sèche et protégée de l’oxydation dans la journée. Sinon, elle s’oxyde, les vitamines se dégradent et une forte odeur apparait… Pas le droit à l’erreur. Bref, chacun sa méthode de production et pour juger de la qualité, fiez-vous à votre nez.

Où retrouver vos produits ?

Ici, sur Internet… (accès boutique)

Pour les Vauclusiens ou les visiteurs de passage, je suis présent chaque samedi matin sur le marché de Pernes les Fontaines et serai ravi de répondre à toutes vos questions.

Je suis aussi membre de la Banaste à l’Isle sur la Sorgue. Il s’agit d’une boutique coopérative montée par une poignée de paysans locaux dont je partage totalement l’éthique. Vous y trouverez ma spiruline, mais aussi de la viande, des fruits, des légumes… Tout en Bio et garanti de nos fermes, sans ambigüité…
Lien : https://www.la-banaste.fr/

Je vous ai acheté un gros pot sur le marché, pourquoi ne les proposez-vous pas sur internet ?

C’est un choix et la raison est simple : les frais de port. Seriez-vous prêts à débourser 10 euros de Colissimo pour un pot qui en vaut 39 ? J’estime que non et ne propose, par internet que des sachets parfaitement étanches, opaques, alimentaires, et taillés pour le voyage. Et franchement, peu importe le flacon, non ?

Evidemment, si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à me les poser par mail (lien : spirulineventoux@gmail.com), et je me ferai un plaisir d’enrichir cette rubrique !

Partagez